Projet

La tendance récente propose d’embarquer les algorithmes de deep learning. Embarquer l’IA permet de répondre à des problématiques de confidentialité, suppression des contraintes d’accès réseau et d’allègement des serveurs. STMicroelectronics voulait montrer qu’il est possible d’embarquer de tels algorithmes sur ses puces. Et cela grâce à des modules spécifiquement adaptés à l’accélération des calculs de deep-learning. À ces fins, l’objectif fut de développer une démonstration de détection d’humain en infrarouge. Un défi comportant de nombreuses contraintes : mémoire limitée, faible puissance de calcul, adaptation d’un modèle récent, acquisition d’une base d’images conséquente mais aussi un timing très serré…

Neovision a développé en collaboration avec ST Microelectronics un algorithme de reconnaissance humaine embarqué sur microcontrôleurs basse consommation. La solution a ensuite été présentée au Mobile World Congress 2018 à Barcelone sur le stand de ST Microelectronics.

Tout au long du projet, Neovision et ST Microelectronics ont collaboré pour développer un écosystème de travail où l’expertise de Neovision et les ressources de STMicroelectronics étaient utilisées au mieux. Ce qui explique pourquoi la démonstration finale au MWC fut un succès. De ce fait, ST a ainsi pu démontrer les performances de son produit, capable d’embarquer des algorithmes de deep-learning répondant à des applications concrètes.

Client

STMicroelectronics, Grenoble (FRANCE)

Expertises mobilisées

Deep Learning, Computer Vision, Infrarouge, Edge Computing

image à la une