Neovision et l’agrément CIR

C

ourant de l’année 2015, Neovision a obtenu l’agrément CIR (Crédit d’Impôt Recherche) pour une période de 3 ans, ce qui représente la période maximale d’obtention ! Il s’agit d’une excellente nouvelle pour Neovision mais également pour nos clients. “Mais pourquoi donc ?” me direz-vous, c’est ce que nous allons voir à présent.

La reconnaissance de l’État

Le fait de recevoir l’agrément CIR est, pour Neovision, quelque chose d’essentiel surtout lorsque nous nous intéressons au coeur de métier de Neovision : les prestations de services liées à la R&D informatique. En accordant l’agrément CIR à Neovision, l’État reconnaît le fait que Neovision exerce réellement une activité de recherche. De ce fait, il s’agit en quelques sortes d’une garantie donnée par l’État au sujet des qualifications de Neovision.

Des tarifs plus accessibles

Par ailleurs, les effets sont bien plus importants puisque nos clients, qui nous sollicitent pour des travaux de recherches, pourront désormais bénéficier d’un crédit d’impôt à hauteur de 30% de dépenses engagées.

Pour illustrer cela, admettons qu’une entreprise fasse appel à nos services pour réaliser une étude de faisabilité. La prestation se chiffrant, en guise d’exemple, à 10 000€, le client pourra se faire rembourser (sous forme de crédit d’impôt) 30% de 10 000€ soit 3 000€. La prestation ne lui reviendra donc “qu’à” 7 000€.

L’agrément CIR est donc, pour une start-up comme Neovision, un énorme coup de pouce de l’État puisque ce dernier reconnaît officiellement la qualité du travail de la société mais permet également à la société de rester compétitive tout en rendant ses prestations accessibles à des clients plus modestes.

Recent Posts

Laisser un commentaire

wineadvisor_carreBureau de travail de Sabine avec clavier Typematrix, souris verticale et gym ball